Fruits secs & co

A la ferme des Luys, nous sommes un peu joueur… et notre projet arboricole sera aussi l’occasion pour nous de jouer un peu tout en proposant à notre clientèle une diversité toujours plus importante.
https://www.miimosa.com/fr/projects/apres-les-legumes-les-fruits
 
Mais avant de jouer, il nous faut être sérieux… et ce sérieux sera bénéfique pour tous, car comme déjà dit mainte et mainte fois, nous allons installer des tas et des tas d’arbres très diversifiés sur notre ferme. Dans le lot, il y aura un bon nombre d’entre eux qui nous donneront des fruits secs. Nous avons déjà évoqué les noyers et les pacaniers. Mais il y aura aussi, bien sur des noisetiers, arbre local par excellence. Ces introduction se feront sans grand risque et nous sommes à peu près assuré d’avoir dans les années à venir au moins 3 fruits sec sur notre étal…
 
Mais au delà de ça, nous allons aussi, et c’est là que nous sommes un peu joueur, tenter la culture d’amandiers et de pistachiers. D’après l’un de nos fournisseurs d’arbres, dans le béarn, c’est tout à fait possible. Même s’il y aura probablement des années blanches (gelée tardive) ou des rendements faibles (été trop frais), cela ne nous dérange pas car notre objectif n’est pas la quantité, mais la diversité.
 
Pour information, notre goût de l’aventure nous a amené à essayer la culture de l’arachide (traditionnellement pratiqué en Afrique), et bien figurez-vous que ce fut un succès. Vous ne verrez pas de cacahuètes sur notre étal cette année car nous sommes dans une phase de multiplication des semences, mais cela risque d’évoluer assez vite d’ici 1 ou 2 ans !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *